page précédente

Eglise romane saint-pourcain, St-Pourçain-sur-Besbre

Les premières pierres de l’église furent posées au XI ème siècle.

Au cours de la restauration de 1998,le cadran solaire a été refait, avec ses inscriptions : « Orare Laborare Contemplare », qui signifient : prier, travailler, contempler.La caquetoire date du XVIII ème siècle : cette construction en bois servait de porche et était très commune dans la région. Les femmes s’y arrêtaient pour bavarder – caqueter en patois bourbonnais – à la sortie des offices.L’église a été reconstruite au cours des siècles. Pour preuve la porte renaissance avec sa serrure en fer forgé, ciselé du XV ème. A l’intérieur, à part le vitrail de Jean-Paul II d’autres curiosités peuvent retenir le visiteur, comme le vitrail de Jésus sciant le bois avec son père, ou celui de Jean-Baptiste annonçant la venue du Christ, les bénitiers en fonte, du XVI ème, l’étrange animal sculpté sur le contrefort droit (à l’extérieur) – peut-être une salamandre ?

Edifice de plan longitudinal, à transept saillant, terminé par une abside en hémicycle. Une chapelle, de plan carré, est accolée au bras sud du transept.
Un petit porche de bois couvert d’ardoise, appelé familièrement « caquetoir » précède le portail ouest, par lequel on pénètre dans l’édifice.
Clocher carré placé au niveau de la croisée du transept.
A l’intérieur, la nef est couverte d’une voûte en bois, tandis que la chapelle est couverte d’une voûte sur croisée d’ogives.

St-Pourçain-sur-Besbre

Donner mon avis

Eglise romane saint-pourcain de St-Pourçain-sur-Besbre
Centre ville
03290 St-Pourçain-sur-Besbre

Vous êtes le responsable de ce lieu / annonce, cliquez ici

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *