page précédente

Eglise sainte-croix, Gannat

Elle est dite chapelle de Sainte Procule, patronne de Gannat.

La paroisse de Gannat dépendait de l’ancien diocèse de Clermont. De l’édifice roman subsistent les deux chapellles rayonnantes, quelques éléments du chevet ainsi que les bras nord du transept. Les remaniements se succéderont jusqu’au XVIII ème siècle.La porte gothique « de la Faulconnière », située au sud, donne accès à la chapelle fondée par la famille Filhol, dont sont issus les seigneurs propriétaire du château proche de Gannat. Le blason orne le tympan.Sur la partie romane du chevet se voit encore, par fragments, un cordon de palmettes qui contournait les cintres de fenêtres. Une des colonnes épaulant l’abside est surmontée d’un chapiteau de la nativité.

L’église apparait seule aujourd’hui sur le fond de la place. Il n’en a pas toujours été ainsi. Les deux tiers de cette place étaient occupées par des halles que l’on envisagea  de démonter vers 1830. Un bâtiment avançait jusqu’au portail central ménageant une ruelle étroite entre l’église et lui, dominé par la gargouille dite Bade-gorge qui, les jours de pluie, déversait les eaux de toiture sur le passant imprudent. Juste avant l’angle nord-ouest quelques constructions parasites s’appuyaient contre le mur de l’église. Au nord-est, il y avait un cimetière dont on s’est débarrassé à la révolution. La partie romane peut être datée des XII ème et XII ème siècles et la partie gothique du XIII ème au XV ème siècle.La façade occidentale, du XIII ème siècle, est percée d’un portail dont le tympan est orné d’un arc trilobé, surmonté d’un gable.Les deux clochers font équilibre autour du portail central entre la grosse tour au sud-ouest qui renferme les cloches et ce qui a été un clocher avant d’être arasé à la révolution. Les bases de départ de l’une et l’autre sont semblables, sauf que la tour sud-ouest a été remaniée, épaissie, consolidée entre 1659 et 1665. Le clocher actuel, haut d’environ 30 m, contient la « Saturnine », cloche qui pèse 1 100 kg. Il  fut élevé au-dessus de la première travée du bas-côté sud au XVIII ème siècle.Il s’offre à la vue dès qu’on met le pied sur la place. Les voussures toriques de son archivolte s’appuyaient sur des colonnettes aux chapiteaux décorés de crochets. Dans les gorges qui les séparent sont sculptés des motifs difficilement lisibles. Le tympan laisse apparaître une tête de Christ peinte depuis qu’ a disparu, en Juin 1942, l’enduit de plâtre qui portait l’inscription « le peuple français reconnait l’être suprême et l’immortalité de l’âme ». En 1881 les grandes portes actuelles ont remplacé les antiques portes à meneaux et panneaux. On ne sait par quel tour de passe-passe les deux anciens ventaux se sont retrouvés à Londres au Victoria and Albert museum.

Gannat

Donner mon avis

Eglise sainte-croix de Gannat
Place de l'église
03800 Gannat

Vous êtes le responsable de ce lieu / annonce, cliquez ici

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *