page précédente

La fontaine saint-agnan, Beaune-d'Allier

Ancien pèlerinage le 17 novembre .

Beaune-d’Allier vient de Belna, du nom de Belenos (dieu gaulois), emplacement certain d’un temple à Bélénos et Minerve sur une source à l’emplacement de la chapelle Saint-Porcien.La fontaine Saint-Aignan est également une source sacrée gauloise christianisée qui guérissait les maladies oculaires.Selon la tradition,les sources qui les alimentent ne tarissent jamais et le droit d’eau sur ces fontaines figure régulièrement dans les actes et les taux de vente concernant les propriétés limitrophes.

Saint Aignan naquit dans une noble famille chrétienne, réfugiée à Vienne. Jeune, il se fit ermite dans une grotte de la région, puis il se plaça sous la conduite de Saint Euverte, évêque d’Orléans. Il fut abbé du monastère de Saint-Laurent-des-Orgerils puis succéda à Saint Euverte en 391. Il sauva sa ville assiégée par les Huns d’Attila. Beaucoup de miracles furent faits en son nom.

Beaune-d’Allier

Donner mon avis

La fontaine saint-agnan de Beaune-d'Allier

03390 Beaune-d'Allier

Réserver

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *