page précédente

Musee augustin bernard, Bourbon-l'Archambault

Une multitude de témoignages sur l’histoire .

Situé dans le Logis du Roy, bâtisse du XVII ème siècle, dessinée par Mansart, sur l’ordre de Gaston d’Orléans (frère de Louis XIII), le musée recèle une collection, de pots pharmaceutiques en faïence de Nevers de la période moderne (XVII ème, XVIII ème siècles). Autre pièce maîtresse, la Vierge de Vernouillet sculpture en bois polychrome (Vierge à l’ Enfant en majesté, reliquaire, bois polychrome, XIII ème siècle).
« La Vierge est représentée assise sur un siège sans dossier et muni d’arcatures trilobées sur les côtés ; elle a la tête couverte d’une cape et porte une robe à larges anches pendantes ; sur ses genoux est assis l’Enfant bénissant ; une niche à reliques est creusée dans le dos de la statue ; les vêtements sont ornés de peintures du XIII ème siècle formant des bandes remplies d’un jeu de losanges à fleurettes roses bordées d’ocre sur un fond bistré semé de croisettes noires.

Réputée pour être la protectrice des amoureux, elle donnait lieu à un pélerinage en septembre au cours duquel les jeunes filles cherchant un mari lui offraient un ruban de couleur moyennant quoi leur voeu était éxaucé dans l’année. Il fallait mettre un ruban autour du cou de la statue et emporter un morceau de ceux qui s’y trouvent déjà. Les jeunes filles alors disaient :
« Boun vierge des nouyés,
Parente à nout’Javot
Bayez m’dont un houmme
Qu’au siesse fait comme veudra
Tordu, bossu mais pourvu qu’en siesse un. »
C’est là que vous pouvez retrouver les personnages illustres qui ont vécu à Bourbon-l’Archambault au temps de sa splendeur. 
Madame de Montespan, Madame de Sévigné, Scarron, Boileau, le maréchal de Noailles, le prince Charles-Maurice de Talleyrand, sont là pour témoigner de leur passage à Bourbon, lorsque le médecin Charles De Lorme soignait la cour du Roi Soleil, et lorsque le « diable boiteux » prenait des vacances pour soigner son infirmité.
Mais le musée Augustin Bernard abrite également une rare collection de pots à pharmacie en Nevers des XVII ème et XIII ème siècles, ainsi que des manuscrits d’Achille Allier, ce poète bourbonnais qui entreprit l’écriture de l’Ancien Bourbonnais auquel il ne survécut pas.

Bourbon-l’Archambault

Donner mon avis

Musee augustin bernard de Bourbon-l'Archambault
Place des Thermes
03160 Bourbon-l'Archambault

Tél. +33(0)4 70 67 09 79

Mob. 06 47 79 68 10

Visiter le site internet

Vous êtes le responsable de ce lieu / annonce, cliquez ici

Ouvert aux périodes indiquées

Horaire d'accueil : du mardi au vendredi : départ de la visite à l'Office de Tourisme à 14h30 et 16h30. Fermeture hebdomadaire : Lundi Samedi Dimanche

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *