page précédente

Vestiges archeologiques, Coulanges

Gallo-romaine, haut-empire.

Ce centre de production de céramique découvert en 1868 a livré notamment deux bâtiments, de grandes fosses supposées être des bassins de décantation de l’argile, peut-être un port d’embarquement et quatorze fours de potiers circulaires, dont l’activité est datée du Haut-Empire. Trois périodes de fabrication ont été distinguées grâce à leur vaisselle spécifique : la première sous le règne de Tibère (14-37) , la deuxième sous les Flaviens (fin Ier s.) et la dernière au IIe s. Les principales productions correspondent à des céramiques sigillées lisses ou moulées, des poteries fines claires (gobelets) , des céramiques communes à pâte claire et cuisson oxydante ou micacée (cruches, marmites, urnes) , peut-être des statuettes et surtout des mortiers en terre blanche (également dénommées pèlves) .

Coulanges

Donner mon avis

Vestiges archeologiques de Coulanges
Mortillon
03470 Coulanges

Réserver

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *