page précédente

Chapelle notre dame de la ronde, Varennes-sur-Allier

du XI ème siècle.

De style roman, datant du XI ème siècle. Sur un monticule qui longent l’Allier et le chemin de fer, à quelques pas du château de Chazeuil, s’élève l’antique chapelle de la Ronde. Une légende s’y rattache. La Madone réparait d’abord dans l’église de d’Agonges près de Souvigny. Un jour, les habitants voulurent la remplacer par une statue plus élégante, et la première fut reléguée dans un coin obscure. Mais le lendemain, l’antique image de Marie avait repris son trône d’honneur, tandis que la nouvelle statue gisait a terre. Le sacristain rétablit l’une et l’autre en leur place, refermant la Madone vénérable dans une armoire de la sacristie. Cette fois encore la Vierge déjoua le projet des hommes et alla se réfugier dans le creux d’un ormeau que l’on voit encore aujourd’hui, un berger la découvrit en cet endroit, et bientôt les fidèles la réinstallèrent dans le temple qu’elle occupait jadis. Mais la Madone disparut encore, et , cette fois, sans retour, du pays d’Agonges.
D’épouvantables fléaux désolèrent alors cette contrée inhospitalière. Le désespoir était a son comble, quand un jour on apprit qu’un pâtre de la forêt de Briailles, près de Saint Pourçain, a sept ou huit lieues de là, avait trouvé une statue de la Sainte Vierge au milieu des épines. Les habitants de Chazeuil s’empressèrent de lui bâtir une chapelle sur le monticule de la Ronde, et ceux d’Agonges, repentants, vinrent tous les ans, pendant de longs siècle, lui faire amende honorable. Tous ces Varennois sont encore vivants dans la région. La statue miraculeuse fut cachée pendant la Révolution, et rapportée plus tard à sa chapelle. En 1866, M. le Comte de CHAVAGNAC , propriétaire du château de chazeuil, prit l’initiative d’une restauration complète. Tous les ans, le lundi de Pâques, ainsi que le premier dimanche d’octobre, les fidèles du voisinage s’y rendent très nombreux.

Chaque année au 15 août fête de l’Assomption de la Vierge une messe y est célébrée et les fidèles menés par le prêtre et les enfants de chœur suivent en une longue procession la statue portée par deux hommes. Ils parcourent ainsi les chemins de campagne environnant la chapelle et tout le long chantent l’Ave Maria et les chants en hommage à Marie.

Varennes-sur-Allier

Donner mon avis

Chapelle notre dame de la ronde de Varennes-sur-Allier
chazeuil
03150 Varennes-sur-Allier

Vous êtes le responsable de ce lieu / annonce, cliquez ici

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *