page précédente

Eglise saint-leger, Arronnes

du XI ème siècle.

Eglise romane Saint-Léger qui appartenait autrefois à un prieuré bénédictin, dont les moines accueillaient les pèlerins qui traversaient la Montagne bourbonnaise.La vallée du Sichon était autrefois un lieu de passage très fréquenté. L’abbaye de Cluny y avait installé le prieuré d’Arronnes et celui de Saint-Priest-la-Prugne afin d’hospitaliser et secourir les voyageurs désirant se rendre de Cusset en Forez.L’église Saint-Léger du XI ème siècle est l’unique témoin de cette époque.Le portail en retrait, sous son arc taillé dans un calcaire très blanc décoré en damier, est encadré par deux arcades aveugles avec niches. Ces dernières renfermaient jusqu’au début du XXème siècle les statues des deux saints patrons de la paroisse : saint Léger et saint Pierre.Un cordon chanfreiné contourne les fenêtres des murs gouttereaux et des modillons à copeaux soutiennent les corniches.L’intérieur de l’église possède un mobilier de qualité.

Saint Léger, évêque d’Autun au VII ème siècle, est issu d’une famille proche de la famille royale mérovingienne. A la mort de Childeric, il mourut martyrisé en Artois. Au XI ème siècle, son corps fut déposé au prieuré d’Ebreuil et en l’église de Souvigny afin d’échapper aux hordes barbares. Il devint alors un saint très vénéré en Bourbonnais.
L’église d’Arronnes renferme une statue de saint Léger en tilleul polychrome du XVII ème siècle.

Arronnes

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *