page précédente

La chapelle du prieure, St-Germain-des-Fossés

on suppose la fondation antérieure au milieu du XII ème siècle.

Pendant la Révolution française, la commune prit le nom de Puy-Mourgon.
L’église romane a un plan basilical, au transept non saillant. La nef de trois travées, à simple élévation avec grandes arcades en plein cintre, est voûtée d’un berceau plein cintre, flanquée de bas-côté nord.
Le décor peint médiéval a dû être très important, au vu des éléments mis à jour : fleurettes rouges sur la voûte de la nef, personnage sur l’un des piliers sud ; un décor qui doit dater de la fin de l’époque romane et du début de la période gothique représente saint Austrémoine, premier évêque d’Auvergne dont une grande partie des reliques est conservée à Mozac.
Succédant à un cimetière mérovingien et à un habitat carolingien, l’occupation prieurale s’est manifestée, sur le flanc sud de l’église romane, par l’aménagement d’un espace funéraire. Trois murs-bahuts d’un cloître ont été dégagés et la galerie nord, contre l’église, a été fouillée. Outre des sépultures médiévales, elle a révélé un sol en connexion avec le mur du cloître, ainsi qu’un sol antérieur, sans doute contemporain d’un cloître plus ancien (XIIe siècle ). Dans cette même galerie subsistent les restes d’une fonderie de cloche de la fin du XVIIe siècle. Ce cloître comportait trois côtés (est, nord, ouest) et une galerie supérieure.

St-Germain-des-Fossés

Donner mon avis

La chapelle du prieure de St-Germain-des-Fossés
Rue du Prieuré
03260 St-Germain-des-Fossés

Réserver

Ouvert aux périodes indiquées

Itinéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *