Les recettes Volailles - Gibiers
Grives aux raisins

Grives aux raisins

Recette pour 4 personnes

A raconter sur la recette

Sorte de passereau dont le plumage est mêlé de blanc et de brun, qui est à peu près de la grosseur d’un merle et qui est bon à manger. Les grives s’engraissent dans la saison des vendanges
Elle apparaît dans les régions vinicoles au moment des vendanges et les quittes, au premier froid pour des contrées plus clémentes. La chair des grives est très appréciée des gourmets, d’où l’expression faute de grive, on mange des merles: il faut se contenter de ce que l’on a.
Le vol incertain de la grive, gavée de raisin, a donné naissance à la formule saoul comme une grive, formule très ancienne puisque Mme de Sévigné nous rapporte dans une de ses lettres : « II y avait l’autre jour Mme de Louvois qui confondit ce que l’on dit d’une grive. Elle dit d’une autre que celle-ci était sourde comme une grive . Ce qui fit rire.   De même, la grive, voleuse, est à l’origine du substantif grivèlerie. La grivèlerie, dont se rendent coupables ceux qui, sans argent, consomment dans un café ou un restaurant, est punie par la loi..

 

Les ingrédients

4 grives -4 pièces de bardes -100 g de beurre- 1 échalote -400 g de raisins -10 cl de vin blanc du pays -2 feuilles de laurier -1 branche de thym. Sel, poivre du moulin.

La préparation

Faire rôtir les grives après les avoir bardées et assaisonnées. Les retirer après cuisson et déglacer le plat à rôtir avec 10 cl de vin blanc du pays. Laisser réduire un moment. Faire réduire  à feu doux, dans un peu de beurre, des grains de raisins, les verser dans le jus. Laisser mijoter quelques minutes et arroser les grives avec le jus ainsi terminé.  

Autres recettes "Volailles - Gibiers"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *